img

Évaluer le degré de dépendance de votre proche

Sep 12, 2022 | Aider les aidants, Conseils pratiques pour les aidants, Tous les articles

Dépendance d’un proche : faites le point

Depuis quelque temps, vous constatez que votre proche a de plus en plus de difficultés à rester autonome. Mais comment savoir s’il s’agit là de signes avant-coureurs ou si la dépendance est déjà bel et bien installée ? Sachez qu’il existe un outil de mesure basé sur 10 activités simples du quotidien, qui permettra ensuite de déterminer à quel « Groupe Iso-Ressources » (GIR) votre proche appartient, et de vous guider vers les meilleures solutions.

Afin de ne pas avoir tendance à minimiser ou à surévaluer le degré de dépendance de votre proche, il est important de se baser sur une grille de référentiels fiable, qui vous garantira un diagnostic adapté à ses besoins réels en matière de suivi et de prise en charge.

Classé de 1 à 6 — le 1 étant le degré maximal de perte d’autonomie — le Groupe Iso Ressources ou GIR auquel votre proche appartient est évalué en fonction de 10 critères simples, qui recouvrent les principales activités de la vie courante : cohérence, orientation, toilette, habillage, alimentation, déplacements intérieurs et extérieurs, communication à distance… Autant de repères « notés », de A à C, en fonction de ses capacités.

 

Comment se passe la visite d’évaluation?

La visite d’évaluation dure entre 1h30 et 2h. Elle peut soit être effectuée à domicile par un organisme mandaté lors de votre demande l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, soit directement en EHPAD. Dans ce dernier cas, l’évaluation est effectuée par le médecin coordinateur. Souvent, cette visite représente une source d’angoisse pour votre proche. Sachez que votre présence sera là pour le rassurer, et que l’évaluateur est ici pour vous aider : il pourra être amené à voir si le logement peut ou non être aménagé, et établira un plan d’aide adapté, que vous serez libre d’accepter ou non.

 

Et après, que se passe-t-il pour votre proche ?

Il est important de savoir que seules les personnes appartenant à un GIR de 1 à 4 (un GIR 4 correspondant à une personne nécessitant une assistance pour l’habillage, la toilette, les activités corporelles ou les repas) sont éligibles à l’obtention de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie. Pas de panique cependant si votre proche est en 5 ou 6 : d’autres aides financières peuvent être débloquées par votre département ou votre caisse de retraite.

 

Sachez enfin que votre interlocuteur référent suivra toujours votre dossier à l’issue de la mise en place du plan d’aide. Vous pouvez donc compter sur son soutien !