img

Comment bien choisir son service d’aide à domicile ?

Juin 27, 2022 | Aider les aidants, Conseils pratiques pour les aidants, Séniors, Tous les articles

En 2020, Plus de 2 millions de personnes emploient des intervenants médicaux-sociaux et professionnels de santé à domicile. Ils ont indiqué recevoir un soutien régulier pour les activités de la vie quotidienne. Aide au levé, à la toilette, aux courses ou plus largement aux actes essentiels de la vie, les motifs sont nombreux. Seul 19%* de ces familles se font aider par des professionnels de l’aide à domicile. Les possibilités s’offrant aux personnes en situation de dépendance sont nombreuses, faisons le point.T

Les modes d’intervention à domicile

Il existe trois modes d’interventions différents en ce qui concerne le maintien à domicile d’une personne en perte d’autonomie temporaire ou permanente.

Le mode prestataire de service

Dans le mode prestataire de service, les professionnels intervenant au domicile de la personne âgée ou handicapée sont salariés par le service prestataire qui assure toutes les obligations et les responsabilités d’un employeur. Il emploie les salariés qu’il met à la disposition de l’usager. Il garantit également la continuité du service et le remplacement de l’aide à domicile en cas d’absence (congés, maladie…).
L’usager ne verse donc pas un salaire mais paye un service. Il n’a pas le statut d’employeur et est déchargé de toutes les tâches administratives et de toute obligation liée à l’employeur. Le coût horaire de ce service comprend les salaires et les charges sociales de l’employé qui vient à domicile mais également les frais de gestion du service.
Cette formule coûte en moyenne 26€/h**. Elle est ainsi plus chère que les autres modes d’intervention.

Le mode mandataire

Le bénéficiaire est l’employeur de l’aide à domicile et se doit de respecter les obligations légales liées à l’embauche de son salarié (détermination et versement de la rémunération et paiement des charges sociales, organisation des congés, procédure de licenciement).
Le service mandataire accompagne la personne aidée dans ses obligations administratives d’employeur (recrutement, contrat de travail, établissement du bulletin de salaire, déclaration à l’Urssaf). Il peut également faciliter la continuité du service en proposant un remplacement de l’aide à domicile en cas d’absence, mais ne peut pas la garantir.
Le tarif de cette prestation d’accompagnement administratif, en moyenne de 25€/h** est librement fixé par le service et s’ajoute au salaire de l’aide à domicile. Ce dernier est librement négocié entre la personne aidée et le salarié, en référence à la convention collective (qui fixe un seuil de rémunération, mais pas un plafond).

L’emploi direct ou particulier employeur

L’usager est l’employeur de l’aide à domicile et doit respecter les obligations légales que cela
comporte. L’usager gère lui-même la recherche d’intervenant, le recrutement et les démarches administratives. La personne aidée peut utiliser le chèque emploi service universel (Cesu) qui est un moyen de paiement et de déclaration simplifié.
Sans assistance, cette formule peut s’avérer plus complexe et moins sécurisante. En cas d’absence, l’employeur devra lui-même gérer les remplacements pour assurer la continuité des services.
Ce mode d’intervention, plus accessible, a un coût de revient d’en moyenne 15,5€/h**.

L’emploi direct encadré

Pour mieux accompagner les usagers en perte d’autonomie, le nouveau modèle d’emploi direct encadré a vu le jour. Dans ce dernier mode d’intervention, le bénéficiaire est l’employeur de son aide.
Le bénéficiaire est aidé par une plateforme de services lui fournissant un support administratif (recherche d’intervenant, contrat, remplacement en cas d’absence). La plateforme sélectionne des profils expérimentés et vérifiés qui sont ensuite référencés. Cette solution, moins couteuse en passant par la société Click&Care, réduit les coûts d’en moyenne 30% moins couteux pour un coût à partir de 19,90 €/h avant avantage fiscal.
Plus sécurisant, ce mode d’intervention permet à l’employeur d’être assuré lors de ses interventions à domicile et lui assure une continuité de services. En cas de besoin, la plateforme propose une assistance 7 jours sur 7.
Grâce à un réseau de plus de 200 000 intervenants partout en France, la plateforme Click&Care peut intervenir partout en France et assurer une mise en place rapide.

En savoir plus

*Chiffre du ministère de l’Autonomie et des personnes handicapées
**Chiffres interne à la société Click&Care.