img
Sélectionner une page

Quelles précautions prendre pour protéger son proche dépendant ?

Mai 21, 2021 | Aider les aidants

Gastro-entérites, grippes, rhumes… En plus des maladies saisonnières habituelles cet hiver 2021 s’accompagne aussi de la covid-19 et de ses variants. Les risques pour la santé des plus fragiles sont donc encore plus présents et il convient de faire particulièrement attention pour se prémunir des dangers hivernaux. Voici quelques conseils pour protéger au mieux un proche fragilisé en cette période.

Froid, manque de soleil, d’exercice… les systèmes immunitaires sont généralement plus affaiblis durant les mois d’hiver. Dans ce contexte de pandémie mondiale, la protection des plus fragiles devient une priorité encore plus évidente. Les gestes barrières Recommandés pour lutter contre la propagation de la covid-19, les “gestes barrières” sont aussi efficaces contre les autres affections courantes en hiver : rhume, grippe, angine, laryngite… Des gestes simples particulièrement recommandés pour protéger un proche fragile d’une possible contamination :

  • se laver régulièrement et longuement les mains (avec de l’eau et du      savon ou avec une solution hydro-alcoolique)
  • tousser dans son coude
  • utiliser des mouchoirs à usage unique, puis les jeter dans une      poubelle fermée
  • porter un masque

Il est par ailleurs recommandé d’aérer le logement, au moins 10 minutes par jour afin de permettre le renouvellement de l’air.

Le maintien de la température ambiante autour de 19 ou 20° peut aussi aider à limiter la propagation des microbes. En effet une température trop élevée dans le logement peut entrainer des troubles ORL et ainsi la pénétration des microbes dans l’organisme.

   La vaccination 

La vaccination demeure le moyen le plus efficace pour se protéger. Depuis quelques semaines, les personnes fragiles peuvent se faire vacciner contre la covid-19, en Ehpad, à domicile, ou dans l’un des nombreux centres de vaccination. Par ailleurs, chaque année à partir de mi-octobre est lancée la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. A cette occasion, les personnes âgées de 65 ans et plus, considérées à risque face à la grippe, reçoivent un bon de prise en charge afin de pouvoir retirer le vaccin en pharmacie et ainsi se faire vacciner gratuitement.    Que faire en cas de symptômes ? Les signes d’alerte qui laissent suspecter une contamination au coronavirus ou à la grippe saisonnière sont assez proches. Il est donc recommandé de se tourner vers un médecin si votre proche semble ressentir l’un des symptômes suivants :

  • fièvre (au moins 39°)
  • courbatures et douleurs articulaires
  • frissons
  • maux de tête
  • toux sèche et douloureuse
  • essoufflement
  • fatigue intense
  • perte d’appétit

En cas d’aggravation des symptômes et si votre proche semble avoir des difficultés respiratoires, il est conseillé de contacter directement le SAMU (15).

0 commentaires