img
Sélectionner une page

Quels moyens de rémunérations possible pour aider les aidants ?

L’allocation personnalisée d’autonomie

Pour avoir droit à cette allocation, vous ou votre proche devez avoir au moins 60 ans et être en perte d’autonomie qui nécessite une aide pour accomplir les gestes du quotidien. Le montant versé dépendra uniquement du degré de dépendance que l’on peut calculer grâce à la grille AGGIR.

Il faut noter que le montant de l’APA peut être majoré dans le cas où l’aidant aurait besoin de moments de répits aux conditions:

  • Qu’il soit indispensable au soutien à domicile du bénéficiaire de l’APA
  • Que l’aidant ne puisse pas être remplacé par un professionnel

Prestation de compensation du handicap

Pour percevoir la PCH lorsqu’il s’agit d’un enfant, vous devez remplir ces deux conditions:

  • Votre enfant doit avoir moins de 20 ans
  • Vous devez préalablement toucher l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

Si la demande est pour un adulte, la personne doit être âgée au moins de 60 ans et remplir les conditions d’attribution (degré d’autonomie, âge, ressources et lieu de résidence).

Certaines personnes sont susceptibles de percevoir cette prestation tout au long de leur vie si elles remplissent les conditions nécessaires.

L’assurance dépendance

Ce type d’assurance est faite pour couvrir les frais que les autres aides (APA, PCH, …) ne couvrent pas afin d’éviter des frais trop important et de permettre aux bénéficiaires d’accéder à tous les soins dont ils pourraient avoir besoin.