img
Sélectionner une page

Chaque année, de nouvelles découvertes scientifiques révolutionnent le monde médical et la vie de millions de personnes en situation de dépendance. Alors même que la part de la population française âgée de plus de 75 ans est amenée à doubler au cours des 40 prochaines années1, jamais les pathologies liées au vieillissement — mais aussi au dépistage des maladies génétiques — n’ont autant attiré l’attention des startups et autres acteurs phares des nouvelles technologies. Avec à la clé de nouveaux produits et services dont on n’aurait osé rêver il y a encore quelques années. Voici notre sélection.

Comme chaque année, la fine fleur de la tech s’est retrouvée à Las Vegas pour le Salon CES 2019, à l’occasion duquel sont lancés les produits parmi les plus innovants de la planète. En matière d’autonomie, on salue l’arrivée de la lampe Aladin, qui grâce à ses capteurs adapte la lumière aux mouvements de la personne dépendante afin d’éviter les chutes. Une innovation que l’on verrait bien aller de pair avec l’installation de Morphée +, un détecteur de chute en temps réel, qui présente plusieurs avantages de taille par rapport à ses concurrents : aucun capteur porté (ce qui élimine le risque de perte ou d’oubli) et un système d’alerte extrêmement efficace.

Les robots n’en finissent pas de nous étonner. Parfois considérés à juste titre comme de simples gadgets, ils peuvent s’avérer très utiles dans l’aide au développement cognitif des enfants autistes, trisomiques ou atteints de polyhandicaps. Leka est l’un des tout derniers lancés sur le marché. Par le biais de stimulations sensorielles, il invite l’enfant à interagir avec son entourage et à progresser de manière simple et ludique. Charlie s’est également fait remarquer lors du dernier CES : facile à utiliser, il a pour mission d’aider le personnel médical en lien avec les personnes dépendantes et de les accompagner durant une hospitalisation.

Alors que l’offre de logements spécialisés à destination des personnes âgées connaît un véritable boum, il devient de plus en plus difficile de s’y retrouver, et surtout d’éviter les arnaques ! PapyHappy organise des visites de clients mystères afin de comparer la qualité des logements et services proposés par les résidences, appartements médicalisés et EHPAD, dans le but d’assurer au proche dépendant une meilleure prise en compte de ses besoins réels.

Et pour les besoins plus quotidiens, une première cuillère pensée spécifiquement pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson a vu le jour, Liftware steady, qui permet de contrebalancer les tremblements de la main et donc de s’alimenter plus longtemps en toute autonomie. Vivement 2020 !