img
Sélectionner une page

Parmi les 11 millions d’aidants que l’on compte en France (dont la moitié à titre familial), combien étaient réellement préparés à le devenir ? Sans doute une infime minorité. S’il n’est jamais facile de se retrouver seuls à faire face à cette situation, on peut désormais se préparer à la gérer plus sereinement. Les dispositifs sont encore peu nombreux, mais les choses commencent à bouger.

Chiffre inquiétant, 82% des aidants affirment souffrir d’un manque de reconnaissance., Et pour cause : seulement 35% des Français ont déjà entendu parler du sujet [1]. Beaucoup semblent l’ignorer, mais l’entreprise constitue aujourd’hui l’un des fers de lance de la formation à destination des salariés aidants [2]. Si l’adoption récente de la loi “Liberté de choisir son avenir professionnel” va notamment leur permettre de bénéficier d’un compte formation spécifique, certaines entreprises déploient en parallèle des mesures destinées à améliorer leur confort de vie : aménagement du temps de travail, congés familiaux… Autant de dispositifs auxquels il serait dommage de ne pas avoir recours !

Afin de rompre le sentiment de découragement des travailleurs aidants, le site du CIF-aidants propose un catalogue de formation très complet autour de thématiques telles que l’épuisement, les droits et aides de financement auxquels ils peuvent prétendre. Des questions essentielles, auxquelles répondent également des structures telles que la Maison des Aidants via une offre de coaching et d’orientation, ainsi que par le biais de sa ligne d’écoute Allo-Aidants, sans compter la possibilité de suivre un programme de formation à distance sur le site de l’association française des aidants.

Saluons également l’existence de mines d’informations facilement accessibles pour mieux concilier vie privée et vie professionnelle, telles que le magazine Aider, l’indispensable Kit des aidants, ainsi que l’application en ligne de l’Atelier des aidants, groupes de parole et forums ayant fait l’objet d’un focus dans un précédent article, mais aussi les des articles regroupés sur le blog de Tilia.

Les initiatives se multiplient, espérons que ce ne soit qu’un début !

[1] Chiffres clés du Baromètre des aidants 2017 — Fondation APRIL/Institut BVA

[2] 51% des aidants en France occupent une activité professionnelle en parallèle. Ibid.